COLLABORATION AVEC L’ASSOCIATION NATUURMONUMENTEN

Le vendredi 15 novembre 2013, un accord a été signé entre Marc van den Tweel, directeur général de Natuurmonumenten (l'association chargée de la protection de la nature aux Pays-Bas) et Ben Bergsma, directeur général de Calduran. Cet accord prolonge avec succès la collaboration entre les deux organisations qui a commencé il y a plusieurs années au moment de la cession du Blauwe Meer (Lac Bleu) à Natuurmonumenten.

Ondertekening NatuurmonumentenCalduran Kalkzandsteen a obtenu l’autorisation de développer ses activités d’extraction de sable sur son site de Hoogersmilde. Une nouvelle autorisation a été récemment accordée à cet effet. Cette extension a été préparée de concert avec Natuurmonumenten, qui assure la gestion du site Natura 2000 Leggelderveld à proximité. Calduran a contacté Natuurmonumenten à un stade précoce. Après une étude approfondie et en tenant compte des valeurs naturelles existantes, une demande d’autorisation a été déposée à laquelle Natuurmonumenten pouvait pleinement consentir. L’extraction aura lieu dans le respect de la nature sur ce site Natura 2000.

Les effets hydrologiques de l’extraction de sable sur les bruyères et les tourbières avoisinantes et sur l’activité agricole ont été soigneusement étudiés. Des mesures appropriées vont permettre d’éviter les effets négatifs. Calduran place entre autres un écran protecteur d’argile dans le sol pour éviter les écoulements d’eau. En limitant l’extraction du sable à la période hivernale humide, on évite un abaissement important de la nappe phréatique

En accord avec Natuurmonumenten, Calduran a élaboré un plan pour l’insertion du puits d’extraction de sable dans la zone naturelle environnante. L’architecte paysagiste Robbert de Koning à Arnhem a réalisé à cet effet un plan d’aménagement du paysage. Calduran a commencé les travaux d’aménagement au sud du puits d’extraction de sable. La rive va recevoir un aménagement naturel. On a supprimé des arbres et des buissons de la bande boisée voisine et les premières bruyères réapparaissent. Ces bruyères se fondent dans les bruyères humides et les tourbières du Leggelderveld. Natuurmonumenten y fait paître des vaches.